The True Grimoire par J.S.Kent


Ce livre étudie le fameux Grimorium Verum dans une perspective à la fois traditionnelle et moderne. L’auteur présente les différents sceaux des esprits et explicite le contenu du livre avec un sérieux académique. A la lecture de ce livre et des rituels antiques qu’il présente, l’on se rend compte de l’extraordinaire antiquité des esprits de la goétie. Ceux-ci sont probablement des masques des dieux de la haute antiquité qui étaient déjà immémoriaux lors de l’écriture des papyrii gréco-égyptien dont le Grimorium Verum est l’héritier direct. Deux chapitres sont, à mes yeux, encore plus remarquables que les autres. Le premier retrace l’histoire de l’esprit Astaroth qui n’est autre que la déesse Astarté/Ishtar qui apparaîtra plus tard sous la forme d’Hekate, voire de Lilith. Le deuxième montre l’héritage ou les points communs entre la Goétie et le Qimbanda, cette forme sombre du Candomblé. On ne manquera pas de remarquer les points communs entre les vévés et les sceaux daemoniques. On peut légitimement s’interroger sur l’interpénétration mutuelle entre la goétie et les traditions d’origine africaine… n’oublions pas que parmi les esprits goétiques, on trouve Anubis et Amon, on ne s’étonnera donc pas que des traces de divinités africaines très anciennes puissent s’y trouver.