Requiem, un peu too much



Cette semaine, j'ai lu les deux premiers tomes de la BD "Requiem" de Patt Mils et d'Olivier Ledroit. Lors de la lecture du premier tome, j'ai trouvé les dessins superbes et un scénario qui plante la richesse de ce sombre univers, laissant présager d'excellents rebondissements. Je me suis dit : "vivement la suite !". J'ai donc plongé sur le tome 2 et là, je dois dire que j'ai été un peu refroidi. Tu me connais, mon ambiance est plutôt dark et mes personnages ne sont en général pas des enfants de choeur. Néanmoins, dépeindre un univers impitoyable et des personnages durs demandent un dosage particulier pour ne pas tomber dans la caricature. C'est bien connu, le trop nuit au bien. Ici, la surenchère "maléfique " finit par rendre l'ensemble too much à mon goût. Entre les psychopathes et les violeurs nazis... ça finit par lasser.