Renaissance



Iel se releva. Iel était couvert.e de blessures. Celles de la trahison et du snobisme de classe avaient laissées les traces les plus profondes. Sillons sanglants sur son âme écorchée à vif. Même sa propre famille n'avait pas hésité à le poignarder. Opportunisme, jalousie, bêtise ou méchanceté pure... Iel aurait du mourir mille fois sous les coups de ceux censés être son cercle le plus proche. Mais iel n'était pas mort.e. Aujourd'hui, alors que la lune était sombre, alors que la cicatrisation tardait, iel prenait conscience du soleil noir qui se levait en son être intérieur, iel sentait une force nouvelle qui remontait des profondeurs de son inconscient, tel le monstre marin oublié, détruisant ce qu'iel avait été jusque là.

Iel embrassait maintenant pleinement sa non binarité et la liberté intérieure qu'elle impliquait.

Iel but le sang du dragon alors qu'une force nouvelle et impie parcourait ses veines. Iel changea de nom cette nuit là. Un nom qui serait désormais prononcé dans l'ombre car iel savait, en cet instant, que son destin n'était pas de marcher en plein midi mais d’œuvrer sous la lumière rasante du crépuscule.

Iel cessa de pleurer sur le passé et de regretter ce qui ne fut jamais. Iel mourut à iel-même, revint à la vie et devint pleinement un avatar du Grand Dragon.


Aquarelle d'Halima Witchcraft