Pourquoi Lilith ?





Après plusieurs décennies de pratique sorcière, nous avions envie de partager nos découvertes, nos réflexions et nos recherches. Ceci implique que tout ce que nous dirons sur ce site n’est que le reflet de notre pensée et n'a aucune prétention normative ni dans la pratique ni dans la philosophie.


Alors pourquoi Lilith ?


Laisse moi te rappeler les fondements de la légende de Lilith : Dieu créée Adam et Lilith, deux êtres d'égale dignité. Adam, le gros lourd de service, ne l'entend pas de cette oreille. Pour lui, il est hors de question que cette égalité se retrouve dans son couple et plus encore dans sa vie intime. Lilith a beau demander de ne pas être systématiquement en dessous, comprends que Lilith demande qu'on tienne compte de son désir et de son plaisir de femme, Adam ne veut rien savoir. Il va pleurer chez Dieu : « ouin ouin, la femme que tu m'as donné se rebelle, elle ne veut pas que je la domine, ramène là à l'ordre. »

Dieu essaye de ramener Lilith à l'ordre mais Lilith ne compte pas se laisser faire. Par magie, elle découvre le nom secret de Dieu, connaissance qui lui donne un pouvoir immense sur la création. Grâce à ce pouvoir, elle fait pousser des ailes dans son dos et se tire vite fait de cette prison qu'est le jardin d'Eden.

Elle va se réfugier près de la mer rouge et Adam va de nouveau pleurer chez Dieu qui lui créée une femme soumise sur mesure : Eve.

Mais cela ne s’arrête pas là, Yavhe en bon guru qui ne supporte pas qu’on quitte la secte envoie trois anges à la poursuite de la renégate. Ceux-ci la rattrapent et tentent de la faire rentrer dans le droit chemin en usant de menaces et d’intimidations. Elle les envoie paître et par vengeance, ils condamnent un tiers de ses enfants à mourir.

Lilith va alors rencontrer un autre ange qui, contrairement à Adam est bien équilibré et n'a pas une once de misogynie en lui : il s'agit de Samaël, autrement appelé Lucifer.

Le couple aura de nombreux enfants. Mais Lilith, n’écoutant que son bon cœur et son sens de l’empathie, se prend de compassion pour Eve. Elle décide alors de lui ouvrir les yeux et lui propose le fruit de la connaissance.

On connaît la suite : les yeux de l’humanité s’ouvrent comme quelqu’un sevré de sa dose d’opium, le charme maléfique de YHWH s’effrite, la Matrix s’écroule. In extremis, YHWH va jouer de sa note préférée, celle de l’autoritarisme culpabilisateur et déchaîner sa toute puissance sur l’humanité alors trop jeune et trop impressionnable pour lui résister.

Sois dit au passage, finalement Eve aura été moins soumise qu’Adam et Yahve l'espéraient car finalement, elle accepte la clé de sa prison des mains de Lilith qui, respectant sa haute exigence libérale, ne pouvait pas lui imposer lui, mais ne pouvait faire que lui proposer.

Cette légende est évidemment la métaphore parfaite de la mise sous coupe réglée de la femme et des « déviants » par le patriarcat. Adam est l'incarnation de la masculinité toxique, viriliste et bigote, toujours prêt à instaurer sa dictature et à pleurnicher, à se victimiser quand celle-ci est remise en cause.

Lilith est bien sûr le symbole parfait de la puissance des femmes et de l'oppression inique dont elles sont l'objet depuis la haute antiquité. Mais pas que des femmes d'ailleurs, Lilith symbolise tous ceux qui ne rentre pas dans l’optique étroite et normative imposée par le patriarcat blanc hétéronormé cis genre. Dieu étant bien sûr blanc cis genre, comme le montre les innombrables représentations du Christ blond que ne rachète malheureusement pas les quelques représentations au teint mat, très tardive.

Lilith est de toutes les couleurs, de toutes les orientations de tous les genres. Soit dit par parenthèse, selon certaines versions de la légende, Samaël et elle sont en réalité un seul être androgyne. Protéiforme, elle incarne les opprimés, les individus dans leur singularité, les êtres dans leur non normativité. Opprimés mais pas dans une perspectives victimaire, dans une perspective de révolte, belle, sauvage, puissante.


Lilith se révolte contre l'abus, contre la norme, contre la domination de la masculinité toxique et elle le fait en s'emparant du pouvoir, elle ne mendie pas sa liberté , elle la prend.

Lilith est présente au cœur de tous ceux qui refuse le dictat dogmatique colonialiste et patriarcal.


Un jour, nous avons regardé l'histoire et nous nous sommes rendu compte de la chose suivante : presque toutes les civilisations furent misogynes. Rappelle-toi, que bon nombre de mythologies gardent la trace de l’usurpation de pouvoir par le patriarcat sur une religion plus ancienne centrée sur la Déesse Mère. Que ce soit la prise de pouvoir de Marduk sur Tiamat, le coup d’état des dieux olympiens, le remplacement de la toute puissante déesse Freya par le très masculin Odin et ses Ases, et sans doute de la victoire des Tuatha sur les Formoires… toutes ces histoires racontent un même événement intemporel, celui de l’éjection de la spiritualité dionysiaque, extatique et féminine par celle apollinienne, solaire, masculine et raisonnable. Mis à part quelques exceptions notables. : le vaudou, quelques expressions du chamanisme (notamment chez les celtes, les germains, les amérindiens, ou chez certaines peuplades d'Asie, de la sorcellerie et du satanisme, le shintoïsme avant l’arrivée du confucianisme, toutes les religions furent des machines à induire et à perpétuer les schémas de domination violente des mâles se trouvant dans la norme.

Nous sommes les enfants de Lilith, nous rejetons en bloc toutes ces religions révélées ou non. Notre démarche est une démarche spirituelle et sorcière, cherchant à renouer avec ce pouvoir féminin ou non genré, mystérieux et ténébreux que les tenants du pouvoir établis ont toujours cherché à diaboliser.


(the drawing is from IreneHorrors. See the page of that amazing artist : https://www.deviantart.com/irenhorrors/gallery)