Mais quelle horreur, le fils de Superman est bi !


Le fils de Superman est bi. Et alors ? La belle affaire ! ai-je envie de m'exclamer. Non que je trouve qu'il ne faille pas saluer ce "super" coming out de ce super héro dont je suis réellement heureux, mais que je m'étonne à quel point cela fait parler. Car les conservateurs s'affolent et poussent à leur habitude de grands cris d'orfraies hystériques. "Pensez-vous ma bonne dame, Superman ! (bon, c'est son fils mais pour les réacs qui de toute façon ne lisent pas de Comics, c'est la même chose, ils ont le même costume) Superman donc, modèle viriliste par excellence, héros que certains ont rapproché du Christ lui-même, mais où allons-nous ?"

"Si les héros les plus stéroïdés se mettent à embrasser des garçons, c'est la société tout entière qui risque de s'écrouler sur elle-même, c'est un pas de plus vers l'apocalypse et la chute de notre civilisation." Et le fait que le petit copain du fils de Clark et Loïs, Jay Nakamura, journaliste de son état, est super mignon ne change absolument rien à l'affaire : le scandale est, comme à chaque fois avec la droite réactionnaire, d'ampleur cosmique. Plusieurs journaux conservateur consacrent leur une à l'annonce et surenchérissent d'indignation.

Comme le rappelle Libération : "Rappelons qu’aux Etats-Unis, 5,6 % des adultes et 15,9 % des 18-24 ans, se déclarent désormais lesbienne, gay, bi ou trans, selon un sondage Gallup auprès de 15 000 Américains."

Mais bien sûr, comme m'a un jour jeté à la figure un soi disant ami, paraphrasant la réactionnaire Polony : "Vous les minorités, je veux bien vous supporter mais il faut rester discret. Pas faire de vague, pas vous exprimer, car je vis chacune de vos expressions comme une agression."

Et moi, c'est vraiment cela qui ne cesse de m'étonner. Comment, en 2021, un tel événement puisse encore choquer ? Comment certains peuvent-ils vivre cela comme une agression ? La réponse est que pour certains esprits sclérosés et ralentis, tout ce qui sort de leurs schémas fait œuvre d’agressivité.

Que ces chers conservateurs continuent de paniquer, moi ça me fait marrer. Le monde des conservateurs est en train de s'étioler, à tout point de vue, de tout côté, il fond comme neige au soleil. Un jour prochain, les histoires d'amour ne feront plus scandale, peu importe l'orientation ou le genre ressenti des protagonistes.