Les dits de Hel I


Je suis Hel, la reine des rivages noirs et engloutis.

Sur mes grèves embrumées, des serpents !


Mon visage est de chair et d'os. Toute ta vie, mon orbite creuse te contemple. Je t'effraie et les plus puissants pleurent lorsque j'approche. Comment acceuilleras-tu mon baiser lorsque tu quitteras cette face du monde ?


Je suis la Sainte Mort, la fille de Lilith. Tu me crois vide et laide, tu me penses la fin et la souffrance.


Change ton regard, je suis gravide et belle, un néant chromatique. Je suis la fin mais aussi le commencement de toute chose. Ne me crains pas, ne me désire pas, je suis l'éternel changement qui te fais advenir à toi-même.