Le temps d'Hélios

Dernière mise à jour : 2 janv.



Savais-tu que dans la magie égypto-grecque antique, la période entre le premier et le trois janvier était une période privilégiée pour invoquer Hélios ?

Hélios est une figure prééminente des Papyrus grecs magiques (PGM), un groupe de manuscrits découverts en Égypte et couvrant une période du IIe siècle av. J.-C. au Ve siècle. Dans ces manuscrits, Hélios est considéré comme le créateur de la vie, le seigneur du Ciel et du cosmos, et le dieu de la mer. Il est aussi assimilé aux douze signes du zodiaque.

Les Papyrus le décrivent « assis sur un lotus, orné de rayons », à la manière de Harpocrate, souvent représenté assis sur une fleur de lotus, représentant le soleil levant.

Voici l'invocation type que l'on faisait à cette époque : "Réjouis-toi avec moi, Toi qui es établi sur le Vent d'Est et sur le Monde. Toi pour qui tous les Dieux servent de gardes du corps à Ta Bonne Heure et à Ton Bon Jour, Toi qui es le Bon Daimon (Dieu) du Monde, la Couronne du Monde Habité, Toi qui surgis de l'Abîme, Toi qui chaque jour se lève jeune homme et se couche vieillard. Je te prie, Seigneur, de ne pas permettre que je sois renversé, que l'on complote contre moi, que je reçoive des drogues dangereuses, que je m'exile, que je tombe dans des temps difficiles. Au contraire, je demande d'obtenir et de recevoir de Toi la Vie, la Santé, la Réputation, la Richesse, l'Influence, la Force, le Succès, le Charme, la Faveur de tous les Hommes et de toutes les Femmes, la Victoire sur tous les Hommes et toutes les Femmes. Oui, Seigneur, accomplis cette affaire que je veux, par le moyen de Ta Puissance". [PGM XXXVI.211-30]