Le retour de Lilith - Joëlle de Gravelaine



Cette semaine j'ai lu : "Le retour de Lilith" de Joëlle de Gravelaine.

Une nouvelle image de la femme apparaît aujourd'hui dans l'inconscient collectif. Lilith, c'est la Grande Déesse, mais aussi la sorcière, libre et indomptable, la force pure et sauvage de la Licorne ou encore la verticale exigence de la femme initiatrice. En astrologie, la Lune Noire signe notre rapport au sacrifice, à l'exigence, à l'absolu. Elle définit le visage de notre anima - ou de notre amimus -, notre double, notre ombre. Elle nous conduit au pied du mur et nous pousse vers la porte étroite. Nous passons, ou nous refusons l'obstacle. À travers l'oeuvre des poètes, cinéastes, peintres, artistes médiateurs de l'inconscient collectif, influencés par la Lune Noire, l'auteur cherche à rendre sensibles, évidents, ces « mots de Lilith », tout en promenant le lecteur dans la forêt des symboles, des mythes et des cosmogonies. Un ouvrage épuisé depuis une dizaine d'années, incontournable pour les amateurs d'astrologie karmique.

Ce livre se divise en trois partie, la première traite des mythes concernant Lilith et leur inscription dans la condition de la femme dans l'antiquité. C'est la partie la plus intéressante. La seconde propose une analyse psychanalytique de Lilith, je l'ai trouvé un peu verbieuse et surfaite personnellement mais il se peut que je sois fermé à un certain langage psycho. Enfin la partie astro, analyse assez classique (et un tantinet déterministe) des aspects impliquant la lune noire. Au final, un livre inégal mais néanmoins noble dans ses buts et son esprit.